L’histoire du sucre

Depuis ses origines, l’homme est programmé pour le goût sucré. D’ailleurs, aucune plante toxique n’a un goût sucré. Par conséquent, une baie sucrée transmet immédiatement le message suivant: je suis comestible. Avant la découverte du sucre, les hommes ne connaissaient le goût sucré que par les fruits et le miel sauvage. Mais très tôt déjà, il a cherché des moyens d’obtenir du sucre à l’état pur.

Selon une étude américaine, la forme originelle du sucre provient de la Nouvelle-Guinée. La canne à sucre y aurait été découverte entre 15?000 et 8000 av. J.-C. La canne à sucre a ensuite été répandue par les Arabes. Au temps des Croisades, la précieuse plante a finalement fait son apparition en Méditerranée occidentale, d’où elle a été introduite aux Antilles, en Amérique centrale et en Amérique du Sud lors des expéditions maritimes de l’époque des grandes découvertes.

Le sucre est resté très longtemps un bien rare qui se négociait à prix d’or au XVIIIe siècle encore. En 1747, le chimiste allemand Andreas Marggraf constata que la betterave contenait le même sucre que la canne à sucre des pays tropicaux et découvrit la manière d’en extraire le sucre.

La production de sucre de betterave a pu démarrer dans la deuxième moitié du XIXe siècle en Europe. Au tournant du siècle, un peu plus de 50% de la production mondiale de sucre provenait des betteraves. Depuis, la proportion de sucre de betterave a diminué et se situe actuellement à environ 30%, bien que la production de betteraves sucrières a été multipliée par six.

L’extension massive des surfaces cultivables et l’augmentation des rendements à la surface ont contribué à ce développement. Les progrès dans le domaine de la sélection des plantes combinés à une teneur en sucre accrue (d’environ 14% en 1890 à 19% actuellement), aux pesticides et herbicides chimiques et biologiques et à la mécanisation des travaux des champs ont également joué un rôle essentiel. Parallèlement aux progrès relatifs à la culture, on assiste au développement des systèmes de production avec l’abandon des fabriques et raffineries non rentables et l’installation de grandes exploitations rationnelles opérant une transition vers des procédés de fabrication permettant la production de sucre blanc en une seule opération.

Le sucre est un aliment énergétique. En règle générale, mieux vaut veiller à ne pas se nourrir de manière trop énergétique, à savoir à absorber plus de calories que ce dont on a besoin. Associé à un régime varié et équilibré, et consommé avec modération, le sucre n’a aucune incidence sur la santé humaine. En revanche, les personnes diabétiques doivent contrôler de près leur consommation de sucre en raison de leur métabolisme particulier.

Klicken Sie hier um uns zu kontaktieren.

Kontaktieren Sie uns unter
+41 (0)62 889 20 60 oder schreiben Sie uns eine Nachricht - wir helfen Ihnen gerne weiter.